Cloud computing et solutions d’hébergement : les nouvelles tendances à connaître


Les technologies évoluent rapidement, et le monde de l’hébergement en ligne ne fait pas exception. Le cloud computing et les solutions d’hébergement sont devenus incontournables pour les entreprises désireuses de rester compétitives et sécurisées. Cet article vous présente les dernières tendances en matière de cloud computing et d’hébergement, afin de vous aider à faire le bon choix pour votre entreprise.

La montée en puissance du cloud computing

Le cloud computing est une approche qui consiste à délivrer des ressources informatiques (stockage, calcul, etc.) via Internet, plutôt que par des moyens traditionnels tels que l’achat de serveurs physiques. Cette approche offre plusieurs avantages aux entreprises, notamment la flexibilité, la rapidité et la réduction des coûts. Les estimations prévoient que les dépenses mondiales en services de cloud public atteindront 482 milliards de dollars en 2022, selon Gartner.

Dans ce contexte, il est essentiel pour les entreprises de bien comprendre les différentes offres de cloud disponibles sur le marché :

  • IaaS (Infrastructure as a Service) : cette offre permet aux entreprises de louer des infrastructures informatiques (serveurs, stockage, etc.) à la demande, sans avoir à investir dans du matériel coûteux.
  • PaaS (Platform as a Service) : cette offre inclut non seulement l’infrastructure, mais aussi des outils et des services pour développer et déployer des applications.
  • SaaS (Software as a Service) : cette offre propose des logiciels hébergés dans le cloud, accessibles via Internet et facturés à l’utilisation. Les entreprises n’ont ainsi pas besoin de gérer l’installation et la maintenance des logiciels.

Ces différentes offres peuvent être combinées en fonction des besoins de chaque entreprise, leur offrant ainsi une grande flexibilité et adaptabilité.

Les enjeux de la sécurité dans le cloud

La sécurité est un enjeu majeur pour les entreprises qui migrent vers le cloud. Selon un rapport de Ponemon Institute, 51 % des entreprises ont subi une faille de sécurité liée au cloud en 2020. Il est donc essentiel de bien choisir son fournisseur de cloud et d’évaluer les mesures de sécurité proposées.

Voici quelques conseils pour renforcer la sécurité dans le cloud :

  • Sélectionner un fournisseur de cloud réputé et fiable, qui propose des garanties en matière de sécurité (certifications, audits, etc.).
  • Mettre en place une stratégie de chiffrement pour protéger les données stockées dans le cloud.
  • Utiliser l’authentification à deux facteurs pour limiter les risques d’accès non autorisés.
  • Mettre en place un plan de sauvegarde et de récupération pour faire face aux incidents éventuels (attaques, pannes, etc.).

Le multicloud et l’hybride, des solutions d’hébergement flexibles

Face à la diversité des offres de cloud et aux enjeux de sécurité, certaines entreprises optent pour des solutions d’hébergement combinant plusieurs clouds (multicloud) ou mêlant cloud et infrastructures physiques (hybride).

Le multicloud consiste à utiliser plusieurs fournisseurs de cloud pour héberger différentes parties de son infrastructure. Cette approche permet de bénéficier des avantages de chaque fournisseur tout en limitant les risques liés à la dépendance envers un seul acteur.

L’architecture hybride, quant à elle, combine le cloud avec des serveurs physiques détenus par l’entreprise. Cette approche offre une grande flexibilité en permettant de conserver certaines données sensibles sur site tout en profitant des avantages du cloud pour le reste de l’infrastructure.

Le rôle clé du DevOps dans la gestion du cloud

Avec le développement du cloud computing, le rôle des équipes techniques évolue également. Le mouvement DevOps (contraction de « Development » et « Operations ») vise à favoriser la collaboration entre les développeurs et les opérationnels afin d’améliorer la qualité et la rapidité des déploiements d’applications dans le cloud.

Pour mettre en place une stratégie DevOps efficace, il est important de :

  • Favoriser la communication et l’échange d’idées entre les différents acteurs du projet.
  • Mettre en place des processus d’intégration et de déploiement continus pour accélérer le développement et la mise en production des applications.
  • Utiliser des outils de monitoring pour suivre les performances des applications dans le cloud et identifier rapidement les problèmes éventuels.

En adoptant une approche DevOps, les entreprises peuvent tirer pleinement parti du cloud computing et améliorer leur agilité.

Le choix des solutions d’hébergement et de cloud computing est crucial pour les entreprises soucieuses de leur compétitivité et de leur sécurité. En s’appuyant sur les dernières tendances, telles que le multicloud, l’hybride ou encore le DevOps, elles peuvent se doter d’une infrastructure flexible, performante et sécurisée.